Didier Super, artiste dégagé

didier super humour guignolsDidier Super et Daoud Boughezala. Photo : Emma Rebato.

Le 10 août 2015, j’ai rencontré Didier Super en pleine cambrousse bourguignonne, le lendemain de son concert au Creusot. Nous avons résolu de nous rendre à la (très catholique) communauté œcuménique de Taizé, où Olivier (Didier sur scène) s’est laissé aller à quelques confidences sur son enfance chez les frères, l’humour de mauvais goût et l’antifascisme. Après cette causerie, nous avons festoyé comme il se devait au restaurant japonais de la zone commerciale du Creusot.

Certains lecteurs à cheval sur l’étiquette s’étonneront peut-être du ton inhabituellement familier de cet entretien. Qu’ils sachent qu’avec le barde Didier Super, le tutoiement est obligatoire et la tenue débraillée exigée.

Entretien publié dans Causeur n°27 (septembre 2015) : DidierSuper

Au secours, Didier pousse la chansonnette pour mes lecteurs !