Gérard Berréby, édition et sédition

berreby allia debord vaneigemGérard Berreby. Photo : Hannah Assouline.

Entretien mené avec Marc Cohen à l’occasion de la sortie en librairie du livre d’entretiens de Gérard Berreby avec Raoul Vaneigem, Rien n’est fini. Tout commence (Allia, 2014). L’éditeur et le situationniste y parlent abondamment de la Belgique, de Guy Debord, d’un mai 68 que l’auteur du Traité de savoir-vivre à l’usage des jeunes générations a vécu par procuration, dans sa maison familiale en Espagne.

Quoique attaché à l’héritage situationniste, Gérard Berréby ne craint pas de désespérer Billancourt. Le directeur des éditions Allia refuse le terrorisme philosophique des années 1960. Mais son engagement radical, il l’accomplit dans l’édition, avec une rigueur un rien extrémiste. Et c’est ainsi qu’Allia est grand.

Article publié dans Causeur n°19 (décembre 2014) : gerard-berreby-vaneigem-debord-allia