Sigisbée m’était conté…

piero-nanin-la-dama-e-il-cicisbeo

Au XVIIIe siècle, les nobles dames italiennes avaient presque toutes un chevalier servant, sans que leur mari ne s’en offusque. Ce sigisbée, tantôt ami, tantôt amant, est l’un des symboles de l’Europe galante que l’historien Roberto Bizzocchi ressuscite dans un fort bel essai.

Entretien paru dans Causeur n°41 (novembre 2016) : sigisbee

Be the first to comment on "Sigisbée m’était conté…"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*