François-Marin Fleutot : Vichy, un suicide français

petain action francaisePétain et Darlan rencontrer Göring. Photo : Library of Congress/ Wikipedia.

Cela faisait longtemps que j’avais envie de donner la parole à François-Marin Fleutot. Brillant touche-à-tout, cet « historien du dimanche », à la manière d’un Philippe Ariès, n’aime rien tant que farfouiller dans les archives, à la recherche de petites pépites enfouies sous le lit de l’Histoire. Le voilà parti aujourd’hui sur les traces des parlementaires qui ont (ou non) voté les pleins pouvoirs au maréchal Pétain en juillet 1940, avant de plonger dans la collaboration, l’attentisme… ou la Résistance. Preuve qu’aucun sillon n’est jamais tracé à l’avance, le royaliste François-Marin réserve ses plus belles piques à ceux des monarchistes d’Action française qui ont suivi la pente de Charles Maurras. Voter Pétain ? a de grandes chances d’exaspérer les militants de tous bords. Une qualité inestimable !

François-Marin Fleutot travaille dans l’édition depuis 1975. On lui doit notamment Des royalistes dans la Résistance (Flammarion, 2000).

Entretien publié dans Causeur n°23 (avril 2015) : Fleutot