Boris Pahor, une vie parmi les ombres

Boris Pahor.

Brimé par l’Italie fasciste, déporté par l’Allemagne nazie, mis au ban du régime de Tito, le grand écrivain slovène Boris Pahor n’a jamais abjuré l’amour qu’il porte à sa petite nation.  À 104 ans, il publie un recueil de nouvelles, Place Oberdan à Trieste, qui porte la marque de ses épreuves et de ses amours. Rencontre.

Article publié dans Causeur n°57 (mai 2018) : BorisPahor

Be the first to comment on "Boris Pahor, une vie parmi les ombres"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*