Hongrie : aux frontières du nationalisme

L’élection du 8 avril promet d’être un plébiscite pour Viktor Orbán. Reportage. Réélu sans discontinuer depuis 2010, le Premier ministre sortant édifie une « démocratie illibérale » que ses opposants accusent d’autoritarisme et de corruption. Mais la majorité des Hongrois, opposés à l’islamisation de l’Europe, approuvent sa politique migratoire restrictive.

Reportage paru dans Causeur n°55 (mars 2018) : Orban

Be the first to comment on "Hongrie : aux frontières du nationalisme"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*